HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
Le Citoyen Soul to Soul, otage de l’ingratitude cynique du régime Ouattara !
Cameroun: naissance du mouvement
Cameroon: Paul Biya libère les prisonniers anglophones
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape
Horreur: un Africain se fait agresser et arracher les yeux à Bruxelles pour des critiques politques sur facebook!
Réflexion. Projet
Turquie: deux Nigérians arrêtés avec 115 capotes de drogue dans l'estomac
RCA: tacle mensonger de diaspora-magazine.com contre la SELEKA
Biens Mals Acquis: 11 voitures de luxes de Teodorin Obiang saisis en Suisse
Sultan de Sokoto:

Hommage: Roland Félix Moumié (03 Nov. 1960 - 03 Nov. 2016)

Roland Felix Moumié, assassiné par la France coloniale à Génève le 03 novembre 1960Les Héros sont des Immortels. Le Président Roland-Felix, assassiné le 03 novembre 1960 par un agent des Services Secrets français à Génève, prouve tous les jours qu'il fait partie des Immortels, par les nombreux hommages qui lui sont rendus dans le monde.

À l'occasion du 56ème anniversaire de sa mort, c'est l'occasion de mettre à la Une la ville française de Montpellier, qui a donné le nom du Héro National Camerounais à l'une des rues de son centre-ville.

Roland-Félix Moumié était un des dirigeants de la lutte de libération du peuple camerounais contre la France coloniale. Forcée de prendre les armes dès 1955, juste un an après la guerre d'Algérie, l'UPC a dû procéder à l'envoi en exil de ses principaux dirigeants encore en vie pour éviter leurs assassinats par les forces françaises au Cameroun. Moumié vivait entre la Guinée, le Ghana, certains pays neutres tels que la Suisse et les pays progressistes de l'époque. 

Hélas en octobre 1960 il fût rattrapé et empoisonné à Génève par un agent des Services Secrets Français, William Betchel.

Né en le 1er novembre 1925 à Foumban, il avait succédé à Ruben Um Nyobe à la tête de l'UPC, après l'assassinat de ce dernier le 13 septembre 1958. Par la loi du 16 janvier 1991, Roland-Félix Moumié a été officiellement proclamé Héros National du Cameroun et toutes les interdictions et mesures de repression qui frappaient l'évocation même de son nom ou le fait de lui rendre hommage furent levées.

Ci-dessous une interview du Président Esnest Ouandié, son successeur à la tête de l'UPC et autre figure de la lutte pour la libération du Cameroun, lorsqu'il arriva à Génève après l'assassinat de Moumié. Ouandié sera exécuté par le regime Ahidjo en 1970 à Bafoussam. Il a égaement été réhabilité et fait Héro National, en même temps que Ahidjo.

 

 

Écrit par Roufaou Oumarou

Des viols à l'esclavage, des nomades racontent la violence des antibalakas en Centrafrique

Le capitaine Guerandi Mbara