HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
MEIGANGA: trafic d'organes et profanation, deux infirmières aux arrêts - Le Dr. Djimoké en liberté
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
langue Fufulde: découverte du
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape
Horreur: un Africain se fait agresser et arracher les yeux à Bruxelles pour des critiques politques sur facebook!
Réflexion. Projet
Turquie: deux Nigérians arrêtés avec 115 capotes de drogue dans l'estomac
RCA: tacle mensonger de diaspora-magazine.com contre la SELEKA
Biens Mals Acquis: 11 voitures de luxes de Teodorin Obiang saisis en Suisse
Sultan de Sokoto:
« Au nom du savoir et de la démocratie, enseignons dans les langues africaines ! »

langue Fufulde: découverte du "Dictionnaire des mots grammaticaux et des dérivatifs du Peul" et du livre "Le Verbe en Peul"

Dictionnaire des mots grammaticaux et des dérivatifs du peul"Dictionnaire des mots grammaticaux et des dérivatifs du peul", c’est le titre de l’ouvrage incontournable et d’une grande originalité du Professeur Aliou Mohamadou, publié chez Karthala en février 2015. L’auteur y avait publié en 2012, "Le verbe en peul" (réédité en 2014), un autre magnifique ouvrage que nous évoquerons plus loin dans cet article.

Dans ce dictionnaire de 214 pages, l’auteur traite un sujet difficile et délicat : approcher la lexicographie et la grammaire sous un nouvel angle. La langue peule déjà riche de plusieurs dictionnaires et lexiques à caractère encyclopédique, vient s’enrichir de ce nouveau dictionnaire de lexicographie portant uniquement sur la grammaire.

Il ne s’agit pas de dictionnaire peul de mots grammaticaux, au sens où on chercherait à trouver comment cette langue exprime les notions grammaticales ; il ne s’agit pas non plus de dictionnaire linguistique peule qui porterait sur les concepts grammaticaux (accompli, inaccompli etc.).

Les 368 mots grammaticaux du dictionnaire méritent une attention particulière, et l’approche du Professeur Aliou Mohamadou est innovante. Il s’agit de répertorier les affixes et mots grammaticaux dans un dictionnaire spécifique pour une meilleure compréhension de la langue, aussi bien dans les nuances de l’oral que dans la précision de l’écrit.

Ainsi, l’ouvrage propose une analyse plus approfondie des morphèmes de la langue qui ont un statut grammatical (dérivatifs,  prépositions, conjonctions, pronoms, démonstratifs etc.). En effet, ce sont des éléments qui représentent à eux seuls la moitié d’un discours en peul, et qui méritent donc qu’on s’y attarde.

Le dictionnaire est rédigé à partir d’un corpus de plusieurs textes provenant de l’une des principales variantes dialectales du peul, le pulaar du Fuuta-Tooro (Sénégal, Mauritanie et ouest du Mali).

Le lecteur trouvera pour chacune des unités faisant l’objet d’un article : a) une indication sur sa catégorie grammaticale ;b) une glose décrivant succinctement ses caractéristiques formelles (étymologie, orthographe, variantes…) et ses propriétés morphosyntaxiques ; ses différents sens et emplois ; d) plusieurs exemples - expressions, locutions et citations. Sont également signalées les variantes éventuelles d’un mot et les données connexes (synonymes, éléments appartenant à une même sous-catégorie et les dérivés d’un même radical).

Le Professeur Aliou Mohamadou s’est intéressé à ces unités, en cherchant à mettre cet outil indispensable à la disposition des chercheurs et du public poularophone de plus en plus nombreux. Sa position  de professeur chercheur en langue peule à l’INALCO (Institut National de Langues et Civilisations Orientales), son implication dans plusieurs travaux scientifiques et académiques et  le fait d’avoir eu à éditer de nombreux textes d’auteurs  peuls l’ont  conforté dans ce choix. Car aujourd’hui plus que jamais, les usagers de la langue ont besoin d’outils de référence à leur portée.

Le manuscrit, déposé à la francophonie, a reçu la distinction Marcel Kadima 2015, un prix attribué par cette organisation internationale pour récompenser la meilleure œuvre en langue africaine et créole.

Dans ce livre, l’auteur n’a pas la prétention de présenter un travail exhaustif ou achevé. C’est un jalon qu’il a posé et un projet qu’il mène et dont la visée est la description de la langue peule, de son vocabulaire, en partant des représentations régulières et communément partagées par les locuteurs de la langue. En un mot c’est un projet de grammaire et de dictionnaire qu’il mène et qu’il sait nécessaire aujourd’hui plus qu’hier.

Le livre du Professeur Aliou Mohamadou, « Le Verbe en peul », est un autre  magnifique ouvrage, un « Bescherelle » en peul publié chez Karthala en 2013.
Dès sa sortie, ce livre de grammaire très complet a été une aubaine pour la langue peule et pour l’ensemble des poularophones travaillant dans des secteurs d’activités différents.  C’est un livre très innovant et singulier, car il est à la fois  académique et pédagogique.
 

Le Verbe en Peul

Le verbe en peul se présente comme suit : après la présentation du constituant verbal, de ses formes et de ses conjugaisons, l’auteur présente les infinitifs et les différentes voix du verbe peul (la voix active, la voix moyenne et la voix passive). Après cette riche introduction, il s’attaque aux différents aspects temporels du verbe, ses  accomplis, ses inaccomplis, les impératifs, les subjonctifs, les participes accomplis / inaccomplis, enfin un glossaire et une riche bibliographie de référence viennent clôturer le manuel, tout cela pour le plus grand bonheur du lecteur.
 
Dans les milieux journalistique et pédagogique, on se félicite de la parution de cette œuvre qui va combler un grand vide, et facilitera le travail de plus d’un.
 
A peine sorti, tout comme le Dictionnaire des mots grammaticaux, le livre a fait l’unanimité chez les critiques et a bénéficié du prix Marcel  Kadima.
 
En effet, la parution de cet ouvrage coïncide avec la grande entrée du pular/fulfulde dans les NTIC. Le développement de cette langue africaine sur la toile est indéniable : on compte ainsi plus d’une vingtaine de sites en pular/fulfulde, avec une hausse constante de fréquentation. De plus, une centaine de groupes et de forums font la promotion de la langue et de la culture peule sur la toile, à travers les réseaux sociaux tels que Facebook dont certaines pages comptent plus de 200.000 fans.  Facebook, ce réseau social qui compte plus d’un milliard et demi d’utilisateurs vient d’adopter le peul, première langue transfrontalière d’Afrique, comme sa 101ème langue d’utilisation. 
 
 Le verbe en peul vient enrichir la grande bibliothèque peule. Au même moment les publications dans cette langue se multiplient et s’intensifient un peu partout dans le monde. 
 
Ainsi, en Guinée, au Sénégal, en Mauritanie, en Égypte, au Nigeria, aux Pays-Bas et en France, ce sont des dizaines de livres qui voient le jour chaque année. L’exemple de l’Égypte est très pertinent, dans ce pays, des étudiants,  enseignent et éditent des livres depuis plus de 40 ans. Dans d’autres pays, comme aux Pays-Bas et en Belgique, il existe une trentaine de duɗe (enseignements traditionnels) où les enfants et les adultes viennent s’initier à la lecture et à l’écriture du peul. 
 
Enfin en France, lieu de publication du livre du Professeur Aliou Mohamadou, depuis plus de 30 ans, les élèves ont la possibilité de choisir et présenter au baccalauréat, la langue peule en option. C’est également le seul pays au monde où il existe un établissement d’études supérieures qui propose après le Bac, des études qui intègrent le pular/fulfulde dans le cursus universitaire et délivre des diplômes nationaux de peul.  
 
Le Verbe en peul apparaît alors comme une passerelle dans un contexte où la problématique de l’écriture est totalement résolue. Nous ne sommes plus à la révolue époque où le pular/fulfulde était juste une langue d’alphabétisation, il est entré dans la phase du pular langue études et langue de sciences. Rappelant ainsi les fleurissantes et fécondes époques du 18 et 19 ème siècle. Période pendant laquelle, ont vu le jour plusieurs centaines manuscrites au Fuuta Jaloo, à Toumbouctou et à Sokoto (Nigéria). Un intervalle qualifié par plusieurs spécialistes, comme l’âge d’or de langue peule. 
 
Rappelons ici rapidement que l’écriture peule, après avoir hésité pendant plus d’un siècle entre le caractère arabe « adjami » et le caractère latin,  a fini par adopter ce dernier, qui intègre des signes spécifiques au peul : Ɓɓ, Ɗɗ, Ŋŋ,  Ƴƴ ... Ce choix de caractère a été validé, à l’occasion du colloque international de Bamako, organisé du 28 février au 05 mars 1966, sous l’égide de l’UNESCO, avec le concours d’éminents professeurs et autres acteurs de la langue,  tels que S. Exc. M. Amadou Hampathé Bah, Professeur Alfa Ibrahima Sow, M. David W. Arnott, Professeur P.F. Lacroix, Professeur Vincent Monteil, M. Oumar Ba… Depuis cette rencontre, le pular/fulfulde  a eu un alphabet harmonisé, standardisé, généralisé et accepté comme seule référence partout dans le monde peul ; mettant ainsi fin à une sorte d’anarchie  calligraphique qui régnait entre les poularisants.
   
Précisons que cette langue africaine transfrontalière est présente dans 23 pays d’Afrique, sans compter les pays d’immigration récente. Elle est parlée par plus de 70 millions de personnes à travers le monde. L’importance de la diaspora peule et sa présence sur les cinq continents, avec une forte concentration en Europe, aux USA, dans les pays arabes et tout récemment en Chine participent à l’essor de la langue. Ces locuteurs évoluant dans des univers culturels très différents, ressentent le besoin de recourir à leur langue maternelle pour garder contact avec les parents restés au pays. Ils ressentent aussi le même besoin de maîtriser la langue pour accéder à des manuscrits séculaires, à une littérature et à une presse de plus en plus abondantes et denses. Les nouvelles technologies d’information et de communication (NTIC), les climats sociopolitiques dans certains pays d’Afrique où vivent les Peuls n’ont fait qu’intensifier et accroître ce besoin d’affirmation identitaire, et cette envie de revenir à la source, avec un vecteur de la culture qui est la langue.
 
Aujourd’hui cela se vérifie par ces innombrables associations militantes qui œuvrent pour la promotion de la langue et la culture peule, citons par exemple Tabital Pulaaku et ses trentaines de sections à travers le monde. Cela se vérifie également par l’expression plus marquée de la presse peule, par l’édition des livres et  par l’utilisation de cette langue aussi bien sur les réseaux sociaux que dans l’envoi des mails et des messages téléphoniques (SMS). L’envie d’écrire en peul augmente considérablement ; écrire et parler correctement devient primordial pour les millions de personnes que constitue la communauté peule.
 
La parution de ces deux livres du Professeur Aliou Mohamadou n’ont fait qu’impulser cette nouvelle dynamique et ainsi ajouter de l’utile à l’agréable.
 
« … Aliou Mohamadou, professeur de peul à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO, Paris), membre de l’UMR 8135, Langage, langues et cultures d’Afrique noire (LLACAN, CNRS – INALCO), consacre ses recherches à l’étude sémantique de la classification nominale, à la morphologie verbale et à la lexicographie de la langue peule. Il a par ailleurs édité des textes de plusieurs auteurs de langue peule et d’autres langues africaines dans la revue Binndi e Jannde dont il est le fondateur.»
 
 
Un dictionnaire de grammaire et un livre de conjugaison

 Tidiane Maloun BARRY

Contact : www.facebook.com/TidianeMalounBARRY

Tweeter : @barrymaloun

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un dictionnaire de grammaire et un livre de conjugaison
 

ANNEXE

(Pour celles et ceux qui souhaitent élargir leurs connaissances sur la question, voici quelques dictionnaires et livres de grammaire disponibles)

§  Dictionnaires et lexiques en peul

 

Dictionnaire pluridiactal Peul-Français
Galina Zoubko

National Museum of Ethnology, Osaka 1995, 552p

 

Dictionnaire élémentaire fulfulde-français-English

D.W Arnot, P.F Lacroix, E. Mohamadou, A. I. Sow

 C.R.D.T.O., Niamey 1971 - 166p

 

Dictionnaire peul du corps et de la santé : (Diamaré, Cameroun)

 Henry Tourneux, Abdoulaye Boubakary, Konaï Hadidja, Ousmane Fakih

 Karthala, Paris 2007, 614p

 

Vocabulaire peul du monde rural : Maroua-Garoua – Cameroun

Henry Tourneux, Yaya Daïrou

Karthala, DPGT, Paris, 2000, 247p

 

Dictionnaire pluridialectal des racines verbales du peul : Peul-français-anglais

Christiane Seydou

Karthala-Agence de la francophonie, Paris, 1998, 952p

 

Dictionnaire Peul-Français, fascule I & II

Henri Gaden

IFAN, Dakar, 1969, 1972

 

A Fulfulde (Maasina)-English-French lexicon Lexique Fulfulde (Maasina) Anglais-Français

Donald W. Osborn, David J. Dwyer, Joseph I. Donohoe, Jr.

East Lansing Michigan State University Press, 1993, 688p

 

Dictionnaire des mots grammaticaux et des dérivatifs du peul. Parlers du Fuuta-Tooro

Aliou MOHAMADOU

Karthala - O.I.F. - Paris – 2015, 214p

 

Maanditorde Annde e Pine Pulpule Hiirnaange Afrik

Alfa Ibrahima Sow

Nubia, Paris, 1992, 585p

 

Saggitorde

Kawtal Janngoo e pularr/fulfulde e Leyɗe arabe

Caire, Egypte, 2007, 273p

 

Saggitorde Fransi-Pular (dictionnaire Français-Pular)

Al hajji Usmaani Parayaa Balde

Duɗal, Conakry, 2015, 116p

 

Dictionnaire Français-Peul (Dialectes de la Haute Volta)

Jean Cremer
P. Geuthner – the Université of Virginia, 1923, 110 p.

Avec une notice sur la vie et les travaux du Docteur Jean Cremer et une introduction
par Maurice Delafosse

 

 

 

Dictionnaire foulfouldé-français. Dialecte peul du Diamaré, Nord Cameroun
NOYE Dominique, (OMI)
Geuthner - Procure des missions - Paris – 1989, 425p
ill. de Christian Seignobos, préface de Roger Labatut

 

Dictionnaire Français-Foulfoulde suivi d'un Index Foulfoulde

Guiseppe Parietti

Karthala, Paris,  1997

 

Lexique commenté peul-latin des flores de Haute-Volta (Étude botanique)

Danièle KintzBernard Toutain

 I.E.M.V.T, 1


 

§  Livres de grammaire et de linguistique peule


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le verbe en peul

 

Aliou Mohamadou

Karthala/O.I.F, Paris, 2014, 242p


La grammaire descriptive du pular de Fuuta Jaloo (Guinée)

Abdourahmane Diallo

Peter Lang GmbH, Frankfurt, 2000, 256p

 

Précis de grammaire et de lexique du peul Fouta Djallon

Abdourahmane Diallo

Research Institute for Languages and Cultures of Asia and Africa (ILCAA), Tokyo University of Foreign Studies, 2015, 398p

 

The nominal and verbal systems of fula

Arnott, David W.,

Oxford, Claredon Press, 1970, 432p


(D.W AROT fait autorité sur la question de la grammaire peule)

 

Grammar of the Fulde Language: With an Appendix of Some Original Traditions and Portions of Scripture Translated Into Fulde: Together with Eight Chapters of the Book of Genesis. Church Missionary House. 1876.

La langue des peuls ou foulbés
LABOURET Henri
IFAN - Dakar – 1952, 286p

Le Gaawoore (parler des Peuls Gawoobe, Niger occidental)

Salamatou Alhassoumi Sow

Editions Peeters, Selaf 402, 2003, 119p

 

Grammaire moderne du Pulaar

SYLLA Yero
Nouvelles Editions Africaines (NEA) - Dakar – 1982, 233 p

 

Syntaxe peule, contribution à la recherche sur les universaux du langage

SYLLA Yero
Nouvelles Editions Africaines du Sénégal - NEAS (NEA) - Dakar – 1993, 350 p

 

Cours de foulfouldé. Dialecte peul du Diamaré. Nord Cameroun. Grammaire et Exercices. Textes. Lexiques Peul-Français et Français-Peul
NOYE Dominique, (OMI)
Geuthner - Mission catholique - Paris - Maroua – 1974, 382 p,

 

Pular (peul) et français, langues partenaires en situation guinéenne



Univ Européenne, 2012, 684p

Jubbannde Celluka e Mbinndiin Pulaar (Piindi Ganndal)

ARED, Ndakaaru (Sénégal), 1994,  74p

Nous ne devons pas oublier A. KLINGGENHEBEN (1963), ROGER LABATUT (1982), A. BREEDVELD(1995) qui se sont  illustrés par des œuvres remarquables.    

 

Contact : www.facebook.com/TidianeMalounBARRY

Tweeter : @barrymaloun

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Des viols à l'esclavage, des nomades racontent la violence des antibalakas en Centrafrique

Le capitaine Guerandi Mbara