HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
Cameroon: Paul Biya libère les prisonniers anglophones
MEIGANGA: trafic d'organes et profanation, deux infirmières aux arrêts - Le Dr. Djimoké en liberté
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
langue Fufulde: découverte du
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape
Horreur: un Africain se fait agresser et arracher les yeux à Bruxelles pour des critiques politques sur facebook!
Réflexion. Projet
Turquie: deux Nigérians arrêtés avec 115 capotes de drogue dans l'estomac
RCA: tacle mensonger de diaspora-magazine.com contre la SELEKA
Biens Mals Acquis: 11 voitures de luxes de Teodorin Obiang saisis en Suisse
Sultan de Sokoto:

Cour Supreme allemande: la mort de de Oury Jalloh dans un commissariat était un meurtre raciste

Demon zum Fall Oury Jalloh

Une victoire posthume pour le demandeur d'asile africain Oury Jallloh, mais aussi une victoire pour ceux qui se sont battus pendat 10 ans pour que Justice soit faite. Un Officier de la Police bavaroise est définitivement condamné pour "meurtre par négligence" à payer 10800 € d'amende.

Le montant de l'amende est dérisoire, mais l'argent n'était pas ce que la famille et les amis d'Oury Jalloh voulait obtenir. Ils voulait que la Justice confirme la conviction qu'ils ont eu dès le départ: "Oury Jalloh, das was Mord". C'était un meurtre, commis dans un commissariat de la Police de Dessau, dans l'Etat du Bayern. Un assassinat raciste contre un homme qui était menotté des pieds et des mains, juste parce que deux femmes de nettoyage l'avait accusé de les importuner sur la voie publique.

Oury Jalloh avait brulé vif sur son matélas de la cellule le 07 janvier 2005, et la Police avait prétendu qu'il avait lui-même allumé le feu à son matélas ininflammable, malgré les ménottes et la fouille corporelle.

Lire la suite : Cour Supreme allemande: la mort de de Oury Jalloh dans un commissariat était un meurtre raciste

Hommage au Résistant Kanak ATAÏ l'Indomptable dont le crâne vient d'être restitué à la Nouvelle Calédonie par la France 136 ans après son exécution

Hommage panafricain à Ataï l'Indomptable

C'est l'aboutissement d'une très longue lutte, qui elle-même fait partie du très long et acharné combat du peuple kanak pour retrouver sa dignité et son indépendace: 136 ans après leur assassinat, la France restitue enfin à leurs descendants les têtes du Grand Résistant Atäi (1833 - 1878) et de son conseiller spirituel, rendant possible une sépulture digne en Nouvelle Calédonie, terre de leurs ancêtres pour laquelle ils avaient donné leur vie.

La restitution qui a formellement eu lieu hier est la concretisation d'un engagement pris en juillet 2013 par Jean Marc Ayrolt, le Premier ministre français. Les descendants d'Ataï sont bien conscients de la signification du geste du gouvernement français: "récupérer la tête d'Ataï c'est une réconnaissance de l'Etat français comme quoi les Kanaks sont bien chez eux en Nouvelle calédonie".

Lire la suite : Hommage au Résistant Kanak ATAÏ l'Indomptable dont le crâne vient d'être restitué à la Nouvelle...

Cameroun contre Boko Haram: face aux théories du complot le Président de l'Assemblée Nationale met les points sur les i

Cavaye Yegue

Mechelen, 04 septembre 2014 | Roufaou Oumarou

Cavaye Yegue Djibril est Camerounais, ressortissant du Grand-Nord et actuellement inamovible Président de l'Assemblée Nationale, et ne serait-ce qu'à ce titre il est une "élite du Grand-Nord", du moins dans le jargon camerounais. Il ne pouvait pas rester longtemps silencieux face aux accusations nauséabondes que des opportunistes et autres adeptes des théories du complot de tout bord lancent de plus en plus fort contre le Nord-Cameroun. Les attaques de Boko Haram ne seraient pas le fait de la secte nigériane mais l'expression d'une Rebellion endogène, fomentée par une partie des élites du Nord-Cameroun pour renverser Paul Biya au nom de ...la France.

Lire la suite : Cameroun contre Boko Haram: face aux théories du complot le Président de l'Assemblée Nationale...

BREAKING NEWS : le député camerounais Abba Malla aux mains de Boko Haram

Honorable Abba Malla, député du Mayo Sava

La secte islamiste nigériane Boko Haram, qui a déclaré aujourd'hui la création d'un caliphat au nord-est du nigéria, aurait enlevé le député camerounais Abba Malla. C'est ce qu'annonce le journal Oeil du Sahel dans sa dernière livraison.

Lire la suite : BREAKING NEWS : le député camerounais Abba Malla aux mains de Boko Haram

Terrorisme: exilé à Génève Paul Biya sèche le sommet de Nairobi sur le terrorisme

Des membres de Boko Haram autour de Abubakar Shekau
Mecheln, 02/09/2014 | Roufaou Oumarou

Ce mardi 02 septembre 2014 s'ouvre à Nairobi (Kenya) un sommet contre le terrorisme auquel participeront au moins six dirigeants africains, dont ceux du Tchad, du Niger, du Nigeria, de Somalie, de Tanzanie et d'Ouganda. Organisé par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA), les participants doivent discuter des nouvelles menaces de sécurité sur le continent et des moyens concrets pour y faire face.

Le Cameroun est un des pays les plus menacés actuellement, tant sur ses frontières est avec le Tchad et la RCA que sur la frontière ouest avec le Nigéria, où le pays affronte quotidiennement la secte islamiste Boko Haram. Mais son président, Paul Biya, en exil à l'hôtel continental de Génève dépuis plusieurs semaines, ne sera très probablement pas à Nairobi.

Lire la suite : Terrorisme: exilé à Génève Paul Biya sèche le sommet de Nairobi sur le terrorisme

"Boko Haram" déclare un caliphat islamique au Nord du Nigeria (vidéo)

Video d'Abubakar Shekau (Boko Haram) annonçant un califat islamique au Nigeria

"Nous sommes au Califat islamique, nous n'avons rien à voir avec le Nigeria", déclare le leader de la secte Bookoo Haram Abubakar Shekau dans une vidéo mise en ligne par l'agence AFP.

Dans la même vidéo Abubakar Shekau, qui semblait se trouver dans la ville recemment conquise de Gwoza, critique indirectement la famille royal saoudienne. comme

Lire la suite : "Boko Haram" déclare un caliphat islamique au Nord du Nigeria (vidéo)

Sous-catégories

Des viols à l'esclavage, des nomades racontent la violence des antibalakas en Centrafrique

Le capitaine Guerandi Mbara