HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
Cameroon: Paul Biya libère les prisonniers anglophones
MEIGANGA: trafic d'organes et profanation, deux infirmières aux arrêts - Le Dr. Djimoké en liberté
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
langue Fufulde: découverte du
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape
Horreur: un Africain se fait agresser et arracher les yeux à Bruxelles pour des critiques politques sur facebook!
Réflexion. Projet
Turquie: deux Nigérians arrêtés avec 115 capotes de drogue dans l'estomac
RCA: tacle mensonger de diaspora-magazine.com contre la SELEKA
Biens Mals Acquis: 11 voitures de luxes de Teodorin Obiang saisis en Suisse
Sultan de Sokoto:

Cameroun - EXPROPRIATION: Des Bororos font le sit-in à l’archevêché de Bamenda

L'archeveque de Bamenda fait détruire les maisons de 300 familles de la Communauté Mbororo

Environ une centaine de personnes (hommes, femmes et enfants) de la communauté Bororo de Ndah (arrondissement de Bamenda III) dorment à la belle étoile depuis jeudi 3 avril 2014 au portail d’entrée de la cathédrale métropolitaine St Joseph de Big Mankon à Bamenda.

Lire la suite : Cameroun - EXPROPRIATION: Des Bororos font le sit-in à l’archevêché de Bamenda

Striking Mbororos Threaten to Seek Boko Haram Protection over Disputed Land with Catholic Church

Stop violence against the Mbororos

For close to two days now, the disgruntled Mbororos have taken up residence at the entrance to the Mankon Cathedral to express their grievances in a "sit down strike" to express what they say is an act of injustice on them as a minority group.  At the main entrance to the Mankon Cathedral,today April 6, 2014 this reporter was greeted by placards on which some of these angry statements were written in red “I want a home, Mamada Hills since 1905, I was born in Ndzah where can I go to now, Homeless in a Fatherland, We have been displaced by the Church, Stop violence against the Mbororo’s is it because we belong to the minority?, Jesus Christ does not discriminate” etc etc.

Lire la suite : Striking Mbororos Threaten to Seek Boko Haram Protection over Disputed Land with Catholic Church

Sous-catégories

Des viols à l'esclavage, des nomades racontent la violence des antibalakas en Centrafrique

Le capitaine Guerandi Mbara