HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
Ventes de migrants africains en Libye: une conférence-débat à Bruxelles ce 25 novembre 2017
Terre en crise: Parce que nous refusons de comprendre ...!
Cameroun -Crise
#BalanceTaPute: la chanteuse Mariah Carey accusée de harcèlement sexuels
Arnaque sur internet: 44 000€ escroqués par deux
Les nombreux silences coupables de Gon Coulibaly: la rhétorique victimaire et mensongère du Journal L’Expression
Le Citoyen Soul to Soul, otage de l’ingratitude cynique du régime Ouattara !
Cameroun: naissance du mouvement
Cameroon: Paul Biya libère les prisonniers anglophones
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape

Donald Trump sera le prochain président des Etats-Unis d'Amérique

Donal Trump sera le prochain président des Etats-UnisLe milliardaire Donald Trump sera le 45ème président des Etats-Unis. Il sera le successeur du démocrate Barack Obama à la tête de la première puissance économique et militaire du monde.

Son succès marque aussi le retour des républicains à la maison blanche. Il est très probable par ailleurs que les Républicains, en plus de la présidence, domineront aussi le Senat et la Chambre des Répresentants, ce qui leur donnera le pouvoir d'annuler certaines importantes reformes d'Obama comme l'Obamacare.

Pour Hillary Clinton et ses supporters, la defaite est bien évidemment crulle, douloureuse et inattendue, car pendant plusieurs semaines les sondages la donnaient vainqueur. Elle avait en plus le soutient de la totalité des grands groupes médiatiques américains et de presque toute l'élite intellectuelle du pays.

Mais les lourds boulets du passé qu'elle traine ont eté probablement le facteur déterminant qui lui a fait manqué les quelques centaines de milliers de voix qui lui ont manqué: la guerre en Lybie, l'assassinat de l'Ambassadeur US à Benghazi, le scandal des émails publiés notamment par WikiLeaks, la sortie pour le moins bizarre du FBI annonçant une enquête criminelle contre elle quelques jours avant l'élection, son interventionnisme militaire au moyen-orient, etc.

Donalp Trump est élu avec probablement la pire réputation de l'histoire des élections présidentielles américaines: raciste, corrompu, fraudeur fiscal, mysogyne, xénophone, isolationniste, bête, etc etc. Mais une majorité d'américains ont quand même voté pour lui. 

http://www.gannett-cdn.com/-mm-/e864d4c5445b78b2fd9ceb78059bb8a5cb06be36/c=17-0-707-519&r=x404&c=534x401/local/-/media/2015/12/10/RenoGroup/RGJ/635853512231271622-0b283a5a331d8fec94b3ffdd94e658ba.jpgLes habituels experts trouveront milles et une explication pour son succès, mais un rappel d'une des citations qui lui sont attribués suffira peut-être comme explication: "si un jour je devais me présenter comme candidat à la présidence des Etats-Unis, je me présenterais pour le parti républicain, car ce parti a les électeurs les plus bêtes des Etats-Unis. Je leur mentirai mais ils voteront pour moi".

Donald Trump prendra effectivement le pouvoir au mois de janvier 2017. Quelle sera sa présidence ? Wait and see.

 

 

 

 

Écrit par Roufaou Oumarou

Le capitaine Guerandi Mbara