HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
Ventes de migrants africains en Libye: une conférence-débat à Bruxelles ce 25 novembre 2017
Terre en crise: Parce que nous refusons de comprendre ...!
Cameroun -Crise
#BalanceTaPute: la chanteuse Mariah Carey accusée de harcèlement sexuels
Arnaque sur internet: 44 000€ escroqués par deux
Les nombreux silences coupables de Gon Coulibaly: la rhétorique victimaire et mensongère du Journal L’Expression
Le Citoyen Soul to Soul, otage de l’ingratitude cynique du régime Ouattara !
Cameroun: naissance du mouvement
Cameroon: Paul Biya libère les prisonniers anglophones
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape

Comparer Obama et Akhenaton, un immonde sacrilège!

Comparer Obama à Akhenaton, un sacrilège immondeDans quelques mois le président américain Barack Hussein Obama quittera définitivement le pouvoir, et la porte se refermera sur la présidence du premier afro-américain à la tête de la première puissance militaire et économique du monde.Quelle trace laissera-t -il dans l'Histoire ? Laisse-t-il un monde meilleur ou pire derrière lui?

Depuis qu'il a accedé au pouvoir, certains le comparent au pharaon Akhenaton de l'ancienne egypte dont il serait une ré-incarnation. Une opinion que ne partage pas Bonaventure Tchucham, qui y voit même un grand sacrilège dans cette comparaison. Lisez ci-dessous sa réflexion.

Un sacrilège est déjà IMMONDE! Mais c'est un sacrilège autrement plus IMMONDE de comparer Obama et Akhenaton.

Il y a tant et tant de choses que l'on pourrait avancer pour justifier un tel point de vue, mais je m'arrêterai rapidement sur celui-ci seul: Akhenaton fut un RÉVOLUTIONNAIRE au sens propre du terme, qui changea la face du Monde Antique par ses réformes courageuses et incroyablement osées.

Il vécut à l'époque de la première Révolution paysanne qui faillit emporter l'institution pharaonique elle-même, n'eut été son tact et sa promptitude à user contre vents et marées des attributs de sa titulature pour infléchir le cour de l'histoire. En effet, Akhenaton est celui-là même qui mit fin aux privilèges des Prêtres d'Amon, dont la corruption avait atteint des pics. Pour le faire il s'institua le Médiateur entre Dieu et les hommes (ainsi c'est à lui que remonte le Principe de la Consubstantialité du Père et du Fils dont le christianisme moderne a fait un dogme). Il s'intitua aussi le Principal Maître du Culte, de sorte que c'est en son nom que l'office, désormais, se faisait dans les temples. Puis il instaura le Culte Atonien et rendit universel, accessible à tous sans distinction aucune donc, l'accession à l'Immortalité qui était réservée jusque-là aux seuls Membres de la Famille Royale et autres Notabilités. Puis il décentralisa l'institution religieuse et fit ouvrir le Saint des Saints au Peuple.
L'Égypte avait des milliers de temples que la générosité du Peuple rendait très prospères, mais les Prêtres seuls en tiraient les avantages. Alors Akhenaton par ses réformes changea tout cela et se mit à dos le Clergé d'Amon qui engagea contre lui un bras de fer qui se termina par sa démission au moyen du premier coup d'État de l'Histoire humaine, menée par le Général Horemreb.

Obama, non seulement a donné à "L'Empire de la Honte" (cf. Jean Ziegler) une auréole que des événéments d'une criminalité sans précédent avaient définitivement ternie, mais pire, il a empêché que se produise en terre africaine, la plus grande révolution de l'Histoire qui se serait faite sans effusion de la moindre goutte de sang.

 

Toi qui n'a pas de mots assez durs pour vilipender la vermine, la pourriture, l'illégitimité, la fourberie et l'imposture au Pays Natal, je me demande comment tu manques à voir l'imposture radicale du pays dans lequel tu vis?

Mouammar Kadhafi avait mis sur la table 250milliards de dollars et proposé la création de 5 instituions qui allaient définitivement libérer l'Afrique de toute sujétion et précipiter l'avènement du vieux rêve des États-Unis d'Afrique caressé par tous les Panafricanistes Souverainistes de la première heure. Ces institutions étaient:
- La Banque Centrale Africaine (pour diriger une économie forte)
- Le Fonds Monétaire Africain (pour faire contrepoids au FMI et prêter aux États africains)
- La Banque Africaine de développement (pour le financement des grandes infrastructures industrielles et de développement:voies de communications et autres)
- La Monnaie Unique Africaine (MUA: pour une économie harmonisée et plus dynamique)
- Le Marché Intérieur Africain Commun (qui ferait tomber barrières douanières et imposerait l'institution d'un Passeport Panafricain).

Qui furent les principaux agents de la destruction de la Libye et de l'assassinat sauvage de Kadhafi? Quel rôle y joua Obama?

Quel discours tint Obama à l'Assemblée Nationale du Ghana, pays de Kwamé Nkrumah? Lui qui vénéraient les Grands Hommes américains, les Pères Fondateurs au nombre desquels il choisissait le négrophobe Lincoln comme modèle, il déclara au Ghana que "L'Afrique n'a pas besoin d'hommes forts mais de fortes institutions", comme si les institutions pouvaient refléter autre chose que la valeur et le caractère des hommes qui les font!

Que fut la position d'Obama dans la crise du Zimbabwé, lui dont son pays et la Grande Bretagne avaient violé les Accords de Lancaster, provoquant cette crise? Il déclara, toujours au Ghana, que "L'Occident n'est pas responsable des problèmes de l'Afrique", et osa pour illustrer son propos, une comparaison entre l'Afrique et la Corée ou la Chine des années 50, faisant mine d'ignorer qu'alors que la Chine, par exemple, s'était libérée définitivement du joug occidental, la libération de l'Afrique avait été plombée avec l'approbation de son pays, maitenant le Contentieux Historique contre avec lequel nos Populations se battent aujourd'hui en se demandant si Dieu les a maudites...

Pour le reste, je ne veux même pas évoquer les choix d'Obama après sa première investiture en terme de personnel politique et autres, puisqu'il a reconduit le gratin des criminels de Wall Street et de la Federal Reserve responsable de la crise qui imposa le silence aux sirènes des doctrinaires du capitalisme pir et dir, les chantres du libre marché et de la "main invisible" qui régule tout d'elle-même. En effet, on vit les États entrer, à titre d'acrtionnaire majoritaire, dans le capital de sociétés responsables par ailleurs de la crise, pour éviter un coulage dans l'abîme qu'elles avaient elles-mêmes creuser. Autrement dit, des pays qui obligent les nôtres par des moyens criminels à "privatiser" même les services du plus grand intérêt social, se mirent à "NATIONALISER", et cela se maintien aujourd'hui encore.

Je ne veux même pas parler des promesses de campagne d'Obama à propos de Guantanamo, ce "NO MAN'S JURIDIQUE", autrement dit un univers concentrationnaire où l'homme est livré à l'arbitraire de son semblable selon les seules règles du bon vouloir d'icelui!!!!!

Obama est l'agent très efficace de l'empire le plus criminel de tous les temps qu'on appelle Etats-Unis d'Amérique, en dépit de toute la propagande qui l'entoure, et de tout le clinquant aveuglant de son progrès technologique.

Je répète ce constat d'Albert Einstein au sujet de ce pays: "Les états-unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation"!

Une telle formule étonnera ceux qui pensent que civilisation et technologie se confondent. Mais, nous dit John Henrik Clarke, "Civilisation veut dire être civil, et être civil c'est être pacifique"!!!! Du coup, ne comprend-on pas mieux Einstein?

Mais les états unis, nés dans la guerre, en ont mené plus de 229 à ce jour, et considèrent la planète comme un champ de bataille divisé en zones d'influence coiffées chacune par un Commandement Opérationnel, et encerclé par des bâtiments de guerre capables de détacher, en 2h seulement, un bombardier sur n'importe quel point du globe.

Mais un tel déploiement d'activités n'est pas dédié à la Paix Mondiale tel que promis au lendemain de la seconde grande boucherie tribale occidentale appelée abusivement guerre mondiale, une telle activité est essentiellement criminelle et profondément ancrée dans la mentalité du Far-West qui veut que l'on soit le maître si l'on tient l'arme. C'est pour assurer une hégémonie criminelle et défendre des intérêts soi-disant stratégiques des états-unis, aux dépends d'autres Naitons, qui elles, évidemment, n'auraient pas d'intérêts stratégiques.

Alors que les Assyriens coalisés marchaient sur l'Égypte pour la détruire, le Maâtique Akhenaton se retira au sésert avec ses Suivants pour prier pour les conquérants, espérant leur enseigner par là les plus hautes valeurs humaines dont la première est le respect pour la vie et pour la propriété d'autrui. Obama, au contraire, supervisa depuis son bureau l'assassinat de Bin Laden et le fit précipiter au fond de la mer illico presto, puis, et alors qu'il est juriste par ailleurs, couru devant les micros dire au monde entier que "Justice a été faite"!!! JUSTICE... je n'ai jamais vu cet homme plus misérable qu'en ce jour là...

Il n'est pas possible d'assimiler ce que l'Afrique a produit de meilleur à ce que l'Oxydent a fait de pire!!!!!

Ceci est pur aveuglement, et sur ce point, il n'y a acucune concession à faire!!!!!!

Les États-Unis sont une "puissance" terroriste, criminogène! Il peut se faire que ce pays offre mille possibilités dans ses frontières et qu'on puisse s'y épanouir. Mais c'est à quel prix? C'est là la question que beaucoup, dans leur cocon amerloque, refusent de se poser.

Écrit par Bonaventure Tchucham

Le capitaine Guerandi Mbara