HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
Ventes de migrants africains en Libye: une conférence-débat à Bruxelles ce 25 novembre 2017
Terre en crise: Parce que nous refusons de comprendre ...!
Cameroun -Crise
#BalanceTaPute: la chanteuse Mariah Carey accusée de harcèlement sexuels
Arnaque sur internet: 44 000€ escroqués par deux
Les nombreux silences coupables de Gon Coulibaly: la rhétorique victimaire et mensongère du Journal L’Expression
Le Citoyen Soul to Soul, otage de l’ingratitude cynique du régime Ouattara !
Cameroun: naissance du mouvement
Cameroon: Paul Biya libère les prisonniers anglophones
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape

Contes et légendes: "Wanto" et "Nkoulou" ont-ils contribués à la décrépitude des Bantous en général et des Gbaya en particulier?

Réflexion: Les contributions de La place de la littérature orale ou écrite dans la formation, la structuration, l'éveil ou la décadence, bref dans la vie d'un peuple ne peut qu'échapper qu'à ceux là qui aux Arts, à la culture et au sport, privilégient les bars, gargotes et autres snacks agrémentés de "promotion de bières gagnantes."

Les français ont ainsi "Astérix et Obélix" qui loin des baffes qu'ils distribuent sous un dopage enjolivé (la potion magique) aux romains sont en fait des être faisant revivre la fierté, la bravoure, la résistance, l'esprit de victoire français (TOUT A FAIT IMAGINAIRE! La France n'ayant jamais eu ces caractères durant son Histoire, si oui un bien bref sursaut sous Napoléon.) Donc les FAITS relatés à travers ces héros sont le contraire de l'Histoire qui a plutôt vu une France divisée, humiliée et broyée, piétinée par la Rome. Ils retournent bien contre Jules César sont fameux: "Je suis venu, j'ai vu, et j'ai vaincu."

Rahan, Lucky Lucke, Akim, Zembla, Tex Willer, et jusqu'à Tarzan participent d'une seule et même logique: célébrer l'Impérialisme Blanc. En effet, ce sont des acteurs TOUS Blancs, solitaires qui apportent le feu, le savoir, la justice et le gouvernement...à des peuples indigènes (principalement NOIR et INDIENS d'Amériques).

Aujourd'hui sur Manga, les japonais pour pour le compte des asiatiques en général prennent leurs revanches en présentant des héros AUX GRANDS YEUX! Ce détail peut vous sembler anodin, mais les yeux sont considérés comme les fenêtres de l'esprit. Pendant longtemps, les Blancs ont présenté les asiatiques avec des yeux en traits de plumes. Autrement dit comme des "bouchés". Aujourd'hui, ils affirment le contraire, tandis que Hergé et ses comparses continuent de présenter un Noir lippue et imbécile sur la vigie de Astérix et Obélix.

"Comment peux tu espérer un éveil d'un peuple qui a pour héro "Wanto""?

Un jour, je m'entretenait avec un enseignant Béti qui avait passé toute sa carrière en pays Gbaya. Il maîtrisait notre littérature orale.

Nous réfléchissions sur le développement local, puis nous en sont arrivés au dynamisme de la population qui doit porté ce développement.

C'est alors qu'il m'a dit: "Comment peux tu espérer un éveil d'un peuple qui a pour héro "Wanto""?

J'ai avalé mes paroles et je l'ai laissé poursuivre.

Il m'a alors dit: "Wanto est gros épicurien, un lâche, un méchant, un égoïste, un être fourbe, un menteur, un irresponsable, un être malicieux, un fainéant, un exploiteur, ce sont toujours les autres, principalement sa femme, ses enfants, ses amis qui doivent faire les frais de ses embrouilles, et le comble avec lui est QUE CES ENTREPRISES NE RÉUSSISSENT JAMAIS DURABLEMENT ET SE RETOURNENT TOUJOURS CONTRE LUI!" Une espèce de Coyote si vous voulez.

Il a encore bien farci le portrait de "Wanto", un portrait qui jusque là m'avait échapper. Pour moi, "Wanto était celui qui me faisait rigoler, et même je croyais qu'il m'avait INSTRUIT.

Établissez le parallèle avec Nkoulou la Tortue, ce sont les mêmes caractères! Traits pour traits, ils sont la même chose!!!

C'est alors que j'ai laissé la violence des révélations faire ce qu'elle devait faire en moi: une mue!

Loin de toute passion, j'ai commencé à retourner la question dans ma tête, et voici le point où j'en suis, et que je veux partager avec vous.

Nous savons que la société traditionnelle africaine était et le sont encore scindée en deux grandes classes: Les initiés et les non-initiés. Sauf que là où il n'y a plus d'initiés traditionnels, ce sont les sorciers et les "initiés" des sectes occidentales qui ont pris la place, ou qui prétendent prendre la place.

Toutefois, celui qui nie que les choses apparentes sont précédées des choses invisibles doit encore aller faire ses classes.

Les initiés étaient et sont l’Élite!

Les non-initiés, c'est la piétaille, le vrac et surtout les aliments de la gloire de l’Élite!

Nous savons aussi que les non-initiés n'avaient pas et n'ont pas le droit de parler des choses des Élites sous peine de MORT!

Mais la vie des non-initiés est structurée, règlementée, dirigée, agit de font en comble par l’Élite.

Par conséquent: les contes des "Wanto" tout comme des "Nkoulou" ne sont pas le pain de l’Élite, mais plutôt UNE PRODUCTION DES ÉLITES DESTINÉE à ceux là qui doivent être maintenue sous le joug de l’Élite à savoir les non-initiés, le peuple, le vrac, la chair à pâté de l’Élite.

"Wanto" et Nkoulou" apparaissent donc comme des anti-héros dégénérés servis au non-initiés pour les endormir.

Les initiés n'ont JAMAIS regarder les non-initiés d'un bon oeil. Tant dans le passé que dans le présent. C'est ce qui explique les morts subites, les carrières brisées, etc. Quand vous rentrez au village, soyez sûr d'une chose: vous venez d'un système d'initiation: l'école du Blanc. Mais en face de vous, parmi ceux que vous appelez avec condescendance "villageois" là, il y'a des agrégés d'autres systèmes d'initiations (traditions, sorcellerie,etc.). Si vous leur manquez de respect ou si vous violez ou entravez leurs codes, ça ne va pas du tout donner...Alors, pourquoi les initiés auraient laissé courir les "Nkoulou" et les "Wanto" dans les esprits de leurs captifs (c'est bien le mot) si cela était bien?

Vous comprenez pourquoi l'Impérialiste Blanc (qui est un dominateur ayant remplacer un autre, une Élite ayant phagocyter et remplacer une autre) en entrant en Afrique, alors qu'il a bien pris soin de ranger dans ses Musées tout ce qui a une puissance sociétale, alors qu'il a bien pris soin de détruire tout ce qui pouvait éveiller l'Africain, nous a laisser jouer comme des mongoliens avec nos "Wanto" et "Nkoulou". Mieux, il a même consigner ces fables dans des livres.

Autrement dit faire vivre ces héros EN L’ÉTAT ACTUEL, c'est perpétuer un enseignement destiné NON à célébrer la bravoure, l'altruisme, la grandeur d'âme, la famille, et la vie comme on le croyait, mais bien au contraire, c'est ÉLEVER LES ANTI-VALEURS EN VALEUR SOCIÉTALES!

D'où le piétinement des sociétés Bantous en générales et Gbaya en particulier où l'on a du mal à avoir des VRAIS héros en dehors des initiés. Regardez par vous même.

Quand on parle du Bantou, on parle ESSENTIELLEMENT d'esprit épicurien, de gros jouisseur, de lâche, de traitre, d'irresponsable, de démissionnaire, de fourbe, de peureux, de velléitaire, d'EGOÏSTES...

Au Cameroun, les Bantous sont au sommet du hit parade des GATEURS, DES PILLARDS, DES FOSSOYEURS DE LA RÉPUBLIQUE! POURQUOI,Quels sont les responsabilités de nos "héros" dans la formation de cet esprit que l'on retrouve tant dans la forêt que dans la savane?

Les apports des peuples Bantous pourtant fort nombreux au développement de l'Afrique en général n'a de poids que quand on considère les apports des INITIES Bantous (Mandela pour ne citer que celui là). Les non-initiés, le cerveau et surtout l'esprit pulvérisés par des anti-modèles, des anti-héros ne font que faire stagner au mieux, sinon reculer la société.

"Wanto" et "Nkoulou" ont a nous faire vivre certains aspects de notre Culture, de notre Histoire, de nos Traditions, mais est ce que nous ne gagnerions pas à "re-profiler" ces personnages?

 

Écrit par Pierre Hervé Madougou Yagong

Le capitaine Guerandi Mbara