HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
Ventes de migrants africains en Libye: une conférence-débat à Bruxelles ce 25 novembre 2017
Terre en crise: Parce que nous refusons de comprendre ...!
Cameroun -Crise
#BalanceTaPute: la chanteuse Mariah Carey accusée de harcèlement sexuels
Arnaque sur internet: 44 000€ escroqués par deux
Les nombreux silences coupables de Gon Coulibaly: la rhétorique victimaire et mensongère du Journal L’Expression
Le Citoyen Soul to Soul, otage de l’ingratitude cynique du régime Ouattara !
Cameroun: naissance du mouvement
Cameroon: Paul Biya libère les prisonniers anglophones
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape

Marafa Hamidou Yaya face au crepuscule des crapules

Ce 16 avril 2013, le premier anniverssaire du Ministre d'état Marafa Hamidou Yaya, victime de l'acharnement d'un système agonisant, et anthropophagique. Ce nouveau documentaire revient sur la vérité de l'histoire du BBJ II et surtout la prmeière lettre de Marafa Hamidou Yaya, véritable cas de science Politique étudié dans les campus .

 

7ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais: engager notre pays sur le chemin de la confiance

7ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

Mes chers compatriotes,

Comme absent à lui-même, le Cameroun s’apprête à élire ses députés et conseillers municipaux le 30 septembre prochain.

Il y a de nombreuses raisons objectives et évidentes de ne pas aborder ce scrutin avec conviction ou enthousiasme : les dysfonctionnements d'Elecam et les multiples reports sans motif réel de la date des élections; le mode de désignation des candidats par certains partis, qui revient à instituer une quasi-vénalité des charges ; enfin, et surtout, le sentiment que l'issue est jouée d'avance et ne sera porteuse d’aucun changement pour le pays.

Lire la suite : 7ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais: engager notre pays sur le chemin de la confiance

5ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

Lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

Chers compatriotes

Mes premiers mots après ma condamnation inique, le 22 septembre 2012, sont pour vous exprimer ma gratitude pour le soutien moral que vous m’avez apporté depuis mon emprisonnement.

C’est dans la confiance que vous m’avez gardé malgré ces campagnes calomnieuses, que j’ai puisé le courage et la détermination d’écrire ces lettres qui ont ouvert la voie et l’espoir du changement dans notre pays.

Lire la suite : 5ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

8ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

8ème lettre de Marafa aux Camerounais

Monsieur le président de la République,

Madame Christiane Soppo, qui fut mon assistante pendant plus de vingt ans, a été retrouvée assassinée chez elle le 26 janvier 2014, portant la marque d’atroces tortures.

Lire la suite : 8ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

6ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

6ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

Depuis le 14 avril 2013, le Cameroun a son Sénat. L’attente a été longue: dix-sept ans pour que la révision constitutionnelle du 18 janvier 1996 soit enfin suivie d’effets.

Cette attente, a-t-elle, de plus, été en partie déçue?

Lire la suite : 6ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

4ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

Lettre de Marafa hamidou Yaya aux Camerounais

Monsieur le Président de la République,

Je vous écris de la prison centrale de Kondengui où je suis incarcéré. Avant tout, je réitère solennellement mon innocence pour les faits qui semblent m'être reprochés et j'espère bien avoir l'opportunité de le prouver devant les tribunaux compétents.

Lire la suite : 4ème lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

Le capitaine Guerandi Mbara