HérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHérosHéros
Le Citoyen Soul to Soul, otage de l’ingratitude cynique du régime Ouattara !
Cameroun: naissance du mouvement
Cameroon: Paul Biya libère les prisonniers anglophones
Les images de Marafa Hamidou Yaya pleuvent sur l'ambassade du Cameroun en France
Le Franc-Parler du Président Alpha Condé et la génération africaine émergente
Les panafricons
Fausses vidéos d'Alep: 5 personnes arrêtées en plein tournage en Egypte
Un garçon de 7 ans sauvagement battu et brulé vif à Lagos
Facebook côté démons: le faux profile d'un ComZone de la Seleka utilisé pour attiser la haine inter-réligieuse en insultant le Pape
Horreur: un Africain se fait agresser et arracher les yeux à Bruxelles pour des critiques politques sur facebook!
Réflexion. Projet
Turquie: deux Nigérians arrêtés avec 115 capotes de drogue dans l'estomac
RCA: tacle mensonger de diaspora-magazine.com contre la SELEKA
Biens Mals Acquis: 11 voitures de luxes de Teodorin Obiang saisis en Suisse
Sultan de Sokoto:

3ème Lettre ouverte de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

Lettre de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

Depuis mon incarcération, les Camerounais s'interrogent sur les raisons pour lesquelles je ne m'exprime que sur les sujets autres que celui pour lequel je suis supposé être détenu. En effet, le 16 avril 2012, répondant à une demande du juge d'instruction près le Tribunal de grande instance du Mfoundi, pour y être entendu sur les faits relatifs à l'affaire «ministère public et Etat du Cameroun contre Atangana Mebara Jean-Marie, Otélé Essomba Hubert, Mendouga Jérôme, Fotso Yves Michel et autres» (c.f annexe n°1) j’ai été mis sous mandat de dépôt au motif vague de «détournement de deniers publics en coaction et complicité (c.f annexe n°2).»

Lire la suite : 3ème Lettre ouverte de Marafa Hamidou Yaya aux Camerounais

2ème lettre ouverte de Marafa Hamidou Yaya à Paul Biya

Lettres de Marafa Hamidou Yaya à Paul Biya

Monsieur le président de la République

Vous avez promulgué la loi n°2012/001 du 19 avril 2012 portant code électoral. Permettez-moi de relever les insuffisances et les omissions contenues dans cette loi avant d’aborder la problématique du code électoral et celle de la succession à la tête de l’Etat, afin de préserver la paix dans notre pays.

Lire la suite : 2ème lettre ouverte de Marafa Hamidou Yaya à Paul Biya

1ère Lettre de Marafa Hamidou Yaya

Monsieur le président de la République,

Le lundi 16 avril 2012, j’ai été convoqué par le juge d’instruction du Tribunal de grande instance du Mfoundi et écroué à la prison centrale de Kondengui, sans autre forme de procès.

Lire la suite : 1ère Lettre de Marafa Hamidou Yaya

Le capitaine Guerandi Mbara